Hub sécurité

FAQ avec le groupe de sécurité

Posez votre question au Groupe Axelent Sécurité

La sécurité des machines n'est pas toujours facile. C'est pourquoi nous avons rassemblé les questions les plus fréquemment posées que nous recevons de nos clients. Si vous ne voyez pas votre question ci-dessous, envoyez-nous un e-mail dans le formulaire ci-dessous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais !

FAQ - simple et générale

 

Quelle est la hauteur minimale des clôtures de sécurité ?

1400 mm, car il n'est alors pas possible de simplement sauter par-dessus. 1000 mm sont autorisés, mais uniquement s'il existe des mesures de sécurité supplémentaires (par exemple, détection d'une personne entrant dans la zone dangereuse au moyen d'une barrière immatérielle ou d'un scanner laser), voir EN ISO 13857.


Quel est l'écart maximum autorisé entre le sol et le bord inférieur des clôtures de sécurité ?

180 mm est indiqué dans la norme EN ISO 13857. Cependant, la norme EN ISO 11161 pour le système de fabrication intégré autorise 200 mm. Il est plus sûr d'opter pour 180 mm ou moins (standard X-Guard 100 mm) pour empêcher les personnes de glisser accidentellement dans une zone dangereuse sous une clôture.


Quand certaines parties d'une clôture ont-elles besoin d'attaches dites sans perte ?

Une attache sans perte reste connectée soit au panneau retiré, soit au poteau. Les fixations sans perte sont obligatoires lorsque l'élément de garde doit être retiré pour des travaux planifiés, tels que l'entretien régulier (EN ISO 14120). Dans de tels cas, les fixations sont systématiquement retirées et pourraient donc être perdues. Axelent X-Guard est doté d'attaches rapides qui nécessitent l'utilisation d'un outil pour les ouvrir (la X-Key). Cependant, toutes les pièces de la fermeture rapide restent fermement connectées aux pièces du guide.


Quand une porte dans une clôture de sécurité aura-t-elle besoin d'un interrupteur de surveillance ?

Tenez compte de deux questions au moment de prendre votre décision (sur la base de la section 6.4.4 de la norme EN ISO 14120) :

  • Pourquoi les gens entreraient-ils ? Si la raison de l'accès est une procédure d'exploitation standard ou un remède à des erreurs fréquentes, la porte doit être surveillée. Si la raison de l'accès est la maintenance, la réparation ou des erreurs moins fréquentes, un commutateur de surveillance ne sera pas nécessaire. Cependant, s'il n'y a pas d'interrupteur, il ne doit pas être possible d'ouvrir la porte sans utiliser un outil ou une clé.
  • À quelle fréquence les gens entreront-ils? Même si l'accès n'est nécessaire que pour la maintenance, la réparation ou des erreurs moins fréquentes, mais plus d'une fois par semaine, la porte aura besoin d'un interrupteur de surveillance.

Pourquoi une distance de sécurité entre l'intérieur d'une clôture et un danger est-elle requise ?

Une clôture empêchera les personnes d'entrer dans la zone dangereuse. Cependant, quelqu'un pourrait passer ses doigts (accidentellement ou délibérément) à travers les ouvertures de la clôture. Les doigts mesurent environ 120 mm de long. Par conséquent, l'écart minimum à l'intérieur est de 120 mm. Si le pas de maille permet à une personne de coller l'index avec le pouce, la distance sera de 200 mm (comparer EN ISO 13857).


Certains interrupteurs de porte empêchent l'ouverture de la porte (ce qu'on appelle le « verrouillage de protection »). Quand de tels commutateurs sont-ils nécessaires ?

Lorsqu'une porte est ouverte pendant le fonctionnement de la machine, l'arrêt complet de la machine peut prendre un certain temps. Si cette course ou ce mouvement continu permet à des personnes d'atteindre une pièce mobile dangereuse, la porte doit être verrouillée. Lorsque les interrupteurs d'interverrouillage sont installés, l'opérateur devra d'abord "dire" à la machine qu'il veut entrer (généralement, il/elle appuiera sur un bouton). Ensuite, la machine s'arrêtera et ensuite seulement libérera le verrou de la porte. Avec cette mesure de sécurité supplémentaire, les personnes ne peuvent pas atteindre les pièces mobiles après avoir ouvert une porte.

 

Est-il obligatoire que les portes d'accès des clôtures de sécurité s'ouvrent toujours vers l'extérieur ?

Ceci n'est pas requis directement dans les normes de sécurité génériques ou la directive sur les machines. Cependant, la norme EN 528 pour les équipements de stockage et de récupération dépendant du rail l'exige. Dans la construction de bâtiments, c'est également une exigence; les portes des issues de secours doivent toujours s'ouvrir vers la zone de sécurité (généralement c'est l'extérieur d'une zone dangereuse ou l'extérieur d'un bâtiment).

Pour les machines, il convient de décider cela dans le cadre de l'évaluation des risques. Considérer ce qui suit:

  • Est-il possible d'entrer et de pénétrer à l'intérieur de la machine ou du système ? Si une personne pouvait rester à l'intérieur de la zone clôturée, elle pourrait y être en danger.
  • Y a-t-il des dangers permanents à l'intérieur de la zone clôturée ou un danger pourrait-il survenir lorsqu'une personne est à l'intérieur ? Dans de nombreux cas, cela ne peut pas être complètement exclu ; même lorsque les machines ont été arrêtées, les travaux de maintenance peuvent présenter un danger, obligeant une personne à quitter rapidement la zone clôturée
  • Si les portes d'une clôture de sécurité peuvent ainsi être considérées comme des portes de secours, elles doivent s'ouvrir vers l'extérieur. Et plus important encore : si la porte est maintenue fermée par une serrure de protection qui empêche l'ouverture, il faut installer un "déverrouillage de secours" pour permettre l'ouverture de la porte de l'intérieur à tout moment

Mais que faire, s'il n'y a pas d'espace pour permettre à la porte de s'ouvrir sur l'extérieur ? Ensuite, il doit y avoir suffisamment d'espace à l'intérieur de la zone dangereuse pour ouvrir la porte en toute sécurité et rapidement vers l'intérieur. Prévoyez une largeur de voie d'évacuation d'au moins 650 mm (mieux 800 à 1000 mm). Si tout cela n'est pas possible pour des contraintes d'espace, vous devrez installer des équipements permettant une détection sûre des personnes à l'intérieur de la zone dangereuse. Ces équipements doivent éteindre tout danger lorsque des personnes sont détectées à l'intérieur (tapis sensibles à la pression, scanners laser, etc.).

La clôture de sécurité doit-elle être mise à la terre ou connectée au circuit de liaison de sécurité de la machine ?

Oui, dans la plupart des cas, cela est requis à partir de septembre 2021, car les clôtures de sécurité sont considérées comme des « parties conductrices étrangères » de la machine (voir EN 60204-1 section 8). Seulement si la clôture est à plus de 2500 mm des parties conductrices d'énergie à l'intérieur de la zone clôturée et si aucun câble électrique n'est posé sur ou le long de la clôture, la mise à la terre peut ne pas être nécessaire.

Q&R avec le groupe de sécurité

Vous avez des questions concernant la sécurité des machines ? Posez vos questions ici !